Permanence sociale dans la gare du Midi

ASPECT THEORIQUE

Ce projet s’adresse, au départ, aux jeunes de l’enseignement secondaire qui souhaitent réfléchir sur leur orientation professionnelle. Il a pour principale ambition de permettre au jeune de prendre un temps de réflexion afin d’en savoir plus sur lui-même, sur ses désirs, sur ses valeurs, ses aspirations professionnelles et ses modes de fonctionnement, d’action.

En 2009, il a été élargi à l’enseignement supérieur, ceci à la demande de jeunes étudiants se sentant structurellement esseulés, discriminés pour l’une ou l’autre raison ou encore en déficit d’estime de soi.

Le projet « J’en sais plus, je choisis » permet ainsi au jeune de réfléchir sur ce qu’il est, ce qu’il sait faire, sur ce qu’il veut apprendre ou devenir…Il offre aux jeunes une meilleure connaissance d’eux-mêmes, des milieux professionnels et des systèmes de formation ainsi qu’une ouverture critique au monde. Ils pourront ainsi mieux s’investir dans leur scolarité et opérer des choix professionnels réfléchis

ASPECT PRATIQUE

De nombreux jeunes âgés de 15 à 30 ans expriment spontanément, soit auprès des nos permanents, soit à l’occasion des nos différentes activités, des soucis concernant leur parcours éducatif et plus particulièrement leur orientation scolaire ou socioprofessionnelle.

Afin d’y répondre, des entretiens individuels et collectifs sont alors initiés par l’équipe.

Avec l’aide de l’équipe et d’un coach professionnel sensibilisé à la problématique de l’orientation scolaire, le jeune mène une réflexion sur sa personnalité, sur ses valeurs et ses compétences.

Le coaching va lui permettre de poser un regard objectif sur lui-même, de déceler ses forces et ses faiblesses.

S’ensuivent une recherche documentaire sur les métiers ainsi que des rencontres avec des professionnels.

Les objectifs généraux du projet peuvent se résumer ainsi :

  • permettre au jeune de mieux se connaître (connaissance de soi, de ses compétences, de ses ressources inexplorées…) ;
  • rendre le jeune acteur de son devenir en le stimulant et en mobilisant ses compétences ;
  • susciter la rencontre entre jeunes de milieux culturels et sociaux divers : faciliter la mixité sociale et culturelle ;
  • faire acquérir au jeune de nouvelles compétences : rechercher et exploiter l’information, développer son autonomie… ;
  • améliorer l’image de soi du jeune à travers les nombreux échanges avec différents acteurs du projet (équipe PROMO JEUNES, coach, les professionnels, les autres jeunes…) ;
  • mobiliser chez le jeune les moyens d’opérer un choix réfléchi dans son orientation scolaire : affermissement ou remise en question du jeune par rapport à son projet de formation ;
  • faire émerger chez les jeunes filles, souvent cantonnées dans certains secteurs professionnels, de nouvelles ambitions ;
  • activer une passion ou faire naître des vocations.

Tandis que les objectifs opérationnels sont les suivants :

  • offrir aux jeunes des outils afin de susciter une réflexion sur l’avenir professionnel et faciliter la projection des jeunes dans cet avenir ;
  • faire découvrir et appréhender la réalité socioprofessionnelle d’un métier en favorisant la rencontre des jeunes avec des professionnels sur leur lieu de travail ;
  • à travers ces rencontres et cette « expérience du réel », permettre aux jeunes de confronter leurs représentations aux réalités de terrain d’une profession ;
  • faire émerger chez certains jeunes, parfois culturellement cantonnés dans certains secteurs professionnels, de nouvelles ambitions par la découverte de nouveaux secteurs et la prise de conscience de leurs capacités.

Et enfin, les effets corollaires attendus du projet sont :

  • une meilleure connaissance mutuelle des étudiants et professionnels, levant nombre d’idées préconçues et ayant comme effet une diminution de la discrimination à l’embauche ;
  • un accès favorisé des jeunes d’origines et milieux défavorisés à des secteurs d’activité diversifiés ;
  • un rapprochement interculturel et une mixité sociale accrus.